• Paysage d'été
  • Libellule
  • Moucherolle
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

Sale temps sur le monde
Dimanche 25 septembre 2016.

En 1945 avec l’effondrement des fascismes, les peuples traumatisés par les horreurs des guerres impérialistes s’engagèrent, pour un temps, sur la voie d’une quête de la justice sociale, de la liberté individuelle, de la remise en cause des dogmes et des traditions.

Pour les économistes, les trente glorieuses furent celles de la croissance, de 1945 à 1975.

Je les qualifierai plus justement des « trente généreuses ».

La jeunesse - en ce temps où il y en avait une - contestait, revendiquait, s’insurgeait au nom de l’émancipation, contre les obscurantismes et les ordres injustes, pour les bons sentiments, pour l’amour, contre la guerre, pour les fleurs, contre l’argent qui corrompt tout.

Bien sûr, ces étudiants de mai commirent bien des erreurs, en adulant des dictateurs qui n’avaient rien de libérateurs, de promoteurs de la raison et de l’équité.

Mais par-delà cette absurdité qui consistait à préférer avoir tort avec SARTRE plutôt que raison avec ARON, l’époque était printanière, pleine de volontés fécondes.

Aujourd’hui, par réactions en chaîne, nous subissons une phase régressive dont l’islamo-fascisme dans un camp,  les pulsions conservatrices dans l’autre, sont les symptômes inquiétants.

Même nos gauchistes de profession semblent oublier le vieux cri salutaire : « Ni dieu, ni maître » et par fascination béate pour tout ce qui vient d’ailleurs, renient ce fondement du socialisme : « la religion est l’opium du peuple ».

Vous souhaitez accompagner la candidature de Gérard Charollois aux futures élections primaires de l'écologie : rejoignez son comité de soutien !  (Cliquer sur la photo).
 
alt

Accédez au Diaporama Nature CVN  en  cliquant sur l'image ci-dessous


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Un nouvel essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


  Le dernier livre d'Aymeric Caron dans lequel l'auteur développe avec talent et clarté les thèmes qui  nous paraissent essentiels : "Réconcilier l'humain, l'animal, la nature".

Ci_dessous, un extrait du point de vue de notre amie Luce Lapin publié sur son site "Luce Lapin & Copains" et dans "Charlie-Hebdo":

"L’antispécisme est tout à la fois une philosophie, un nouvel humanisme, et un combat social qui prône une écologie différente, essentielle. Ceux qui se revendiquent antispécistes ne sont pas des monstres qui haïssent les humains, comme se plaisent à le faire accroire, par trouille, leurs détracteurs. Ils s’opposent au spécisme — discrimination liée à l’espèce —, qui leur apparaît comme une injustice. L’auteur l’explicite avec simplicité, clarté et grande intelligence."

Lire l'intégral de cette critique sur le site de Luce par ce lien


 

Dernières nouvelles...

24 septembre 2016
17 septembre 2016
17 septembre 2016
31 juillet 2016

Identification

03
Septembre 2016

Pique-nique festif organisé par un collectif d'organisations écolos et amies des animaux pour protester contre la fête de la chasse
organisée par la fédération des chasseurs.

Rdv à 12h à Compiègne av Royale

 

1er
Octobre 2016
Grande manifestation unitaire à Paris contre la chasse et le piégeage !
Détails en tête de page d'accueil

 

16
Octobre 2016

 Manifestation à Niederhausbergen, place des Libertés 7 rue de Hoenheim à 14h00.

Détails par ce lien

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...
La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...