• Cerisiers à fleur
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

De la cohérence
Dimanche 24 Mars 2019.

La complexité du monde enfume bien des esprits empêtrés dans des incohérences politiques.
Ainsi, vous rencontrerez des « décroissants » reprenant les accusations des pires lobbies contre les « animalistes » et des « animalistes » oublieux de la compassion due à l’humain.
Avec Louise Michel, avec Rosa Luxembourg, j’en appelle à cet élémentaire cohérence qui élève une société vers un haut degré de sensibilité envers tout être possédant un intérêt légitime à vivre et à ne pas souffrir.
Aux « décroissants », j’oppose un hédonisme altruiste et je propose une distinction entre le vrai progrès qui améliore la vie, progrès désirable, et la croissance spéculative et quantitative des capitalistes qui confondent progrès humain et profit personnel au détriment de l’homme et de la nature.
Je discerne chez certains penseurs de la « décroissance » un sado-masochisme déprimant, une volonté de mortification punitive et de culpabilisation.
Le malheur n’a pas besoin qu’on lui tienne la main. Que l’énergie de l’homme se tourne vers la vie, l’épanouissement, la satisfaction des besoins et des désirs !
Que la politique crée, sinon le bonheur, ce qui n’est pas de son ressort, du moins les conditions du bonheur !
Mais que cette quête légitime s’accompagne d’une extension du domaine de la compassion.

Accédez au Diaporama Nature CVN en  cliquant sur l'image ci-dessous

Une  nouvelle série de photos réalisées par nos adhérent(e)s


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Le dernier ouvrage de notre Vice-président David Joly

 

Tous les détails concernant ce livre dans notre rubrique "La librairie CVN" et dans notre boutique en ligne.


Un nouvel essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Disponible dans notre boutique en ligne avec bien d'autres ouvrages passionnants à découvrir  !

(cliquez sur ce lien pour y accéder)

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


 

 

Dernières nouvelles...

23 mars 2019
2 février 2019
27 janvier 2019
27 janvier 2019
6 janvier 2019
29 décembre 2018
22 décembre 2018

Identification

06
Avril 2019
Assemblée générale de la Convention Vie et Nature  à Paris.AGECA 177 rue de charonne - Paris 11èm - 14h.
---/---

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...
La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54