Abolir la chasse en France, c'est possible !

Livre de Gérard Charollois

Contrairement à ce que prétendent les chasseurs, et même plusieurs associations écologistes, l'abolition pure et simple de la chasse est possible. Il est étrange que cette abolition ne soit réclamée par aucune fraction de l'opinion, comme si la chasse était une fatalité. Quelques associations souhaitent pourtant l'interdiction de chasser. La Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale n'est pas seulement pour la limitation du nombre de jours chassés, d'espèces chassables ou de moyens de chasse, elle se prononce pour l'abolition totale de l'activité cynégétique en France et en Europe.

Non seulement il n'en résulterait aucun dommage mais cette interdiction n'aurait que des conséquences bénéfiques, sur la nature comme sur la société.

L''abolition de la chasse doit nécessairement s'accompagner de la restauration des équilibres naturels, avec une multiplication des espaces sauvages. Elle implique une autre gestion des parcs nationaux, des parcs régionaux, des espaces Natura 2000, des réserves dites “de chasse” et des réserves volontaires, gestion à laquelle devrait s'ajouter une politique de couloirs de communication.

Ainsi, la France redeviendrait un territoire propice à la vie sauvage et à la préservation des paysages et attirerait de nombreux touristes. L'abolition implique aussi que les équilibres faunistiques soient favorisés (rapport entre les herbivores et les plantes, entre les prédateurs et leurs proies). Les carnivores sauvages ne se mutliplient qu'en fonction des ressources du territoire. Ils ne risquent pas de "proliférer". Cette politique protectrice mettrait un terme au massacre de la faune sauvage et à la désastreuse politique des "lâchers".

En attendant cette restauration, qui ne peut se faire du jour au lendemain, la régulation doit rester l'affaire des pouvoirs publics et donc des gardes de la faune sauvage, et non celle des particuliers ni des fédérations, dont l'objectif n'est pas l'équilibre de la nature mais le plaisir de tuer. L'effectif des gardes doit donc être augmenté, non seulement pour réprimer le braconnage mais pour protéger effectivement la faune et en améliorer la connaissance.

Rien dans la législation européenne ne s'oppose à ce qu'un pays membre abolisse la chasse.

L'interdiction de la vente d'armes et la confiscation des fusils (16 millions en circulation) améliorera les conditions de sécurité. Les accidents de chasse disparaîtront nécessairement, les promenades en forêt en seront rendues plus agréables. La sécurité n'aura qu'à y gagner car la majorité des crimes sont commis avec des armes de chasse. Les milices de chasseurs agressives en tenue kaki disparaîtront des campagnes.
Contrairement à ce que prétend la propagande cynégétique, toutes les activités commerciales liées à la chasse sont déficitaires. La disparition de cette activité n'entraînerait donc ni chômage ni perte financière.

Cette interdiction représenterait encore et surtout un progrès moral dans la mesure où elle proscrirait les pratiques violentes et le goût de tuer. L'abolition des jeux du cirque ou de la peine de mort apparaît aujourd'hui comme un progrès. L'abolition des corridas, des combats de chiens ou de coqs ou de l'expirémentation animale le serait aussi. Pourquoi l'abolition de la chasse ne le serait-elle pas ?

La chasse est interdite depuis une trentaine d'années en Inde et dans tout le sous-continent indien, en Afrique de l'Est, et même, en Europe, dans le canton de Genève. Elle est marginale dans les Pays-Bas. Tous ceux qui ont pu visiter ces pays ont vu qu'aucun déséquilibre ne résultait de l'interdiction de chasser.

L'objectif d'un militant écologiste doit donc bien être l'abolition à court terme de toute forme de chasse et de piégeage. Il faut mettre un terme définitif à la guerre contre les animaux.

 

 

Réconcilier l'Homme avec la Nature  ...

Cervidé dans la montagne

Commentaires  

# Lascoux Guy 13-08-2012 17:49
l'abolition du plaisir de tuer n'est-il pas explicitement inclus dans l'abolition de la peine de mort ?
Répondre
# Modérateur CVN 19-08-2012 00:47
Merci, ami adhérent, de votre commentaire dont la pertinence a retenu notre attention. Gérard Charollois, notre président nous livre son point de vue à ce sujet dans sa lettre hebdomadaire du 19 Août.
Répondre
# jujuagri73 24-02-2015 00:04
Vive la chasse !!!
Elle a encore de tres beaux jours devant elle !!!! malgré vos actions terroristes nous ne manqueront pas de porter plainte pour entrave à la chasse à toutes actions extremistes de votre part !!!
Répondre
# Modérateur CVN 27-02-2015 21:10
De quelles actions terroristes parlez-vous, vous qui aimez la chasse et prenez plaisir à tuer des animaux ? Au delà du désastre écologique que représente la chasse, que de souffrances engendrées : animaux tués, mais aussi blessés, agonisants pendants des heures, petits se trouvant tout à coup à l'abandon, privés de la présence protectrice de leur mère, inéluctablement promis à la mort... Animaux mutilés et déchiquetés par les pièges, torturés et terrorisés lors des déterrages ...
Les écologistes éthiques, épris de nature et respectueux des êtres vivants, n'arpentent pas forêts et campagnes avec fusils, pinces et chiens surexcités pour assouvir cette pulsion de mort compulsive qui vous habite. Est-ce être "extrémiste" que de la récuser et la combattre ? La violence n'est pas dans leur camp. La détermination sans aucun doute...
Oui : nous souhaitons que la chasse soit abolie. Et nous souhaitons qu'elle le soit par le droit. Une grande majorité de nos concitoyens nous accompagne dans ce souhait et seuls les chasseurs et les "politiques" font semblant de ne pas s'en apercevoir.
Répondre
# Philippe Haake 15-09-2012 00:01
Bonjour,
C'est possible, à Genève nous l'avons fait en 1974, et sans problème... Phil
Répondre
# Melet 19-11-2012 22:29
les chasseurs disent aimer la nature et se voient dotés d'une mission: trop de sangliers, trop de biches qui mettent en danger les cultures, il faut donc les tuer! Absurde quand on sait que 40 % des terres agricoles sont exploitées pour nourrir les animaux qu'on a décidé de manger.. Et quand ils tirent sur des perdrix, des faisans.. Quel est leur argument???
sans parler de la façon dont ils 'aiment ' leur chien, qu'ils ne sortent que pour aller tuer, et qu'ils 'entretiennent' comme leur fusil de chasse, le plus souvent dans des cages, qu'ils appellent chenils. Ce qu'on a inventé de pire sur la planète: le fusil et la cage, ils ont les deux.
Répondre
# sandrine 11-09-2014 17:11
c'est bien dit, tout à fait d'accord
Répondre
# Chantal 05-06-2015 19:58
Je suis tout à fait d'accord avec vous. Quand on sait qu'en 1984 les sangliers avaient disparus du Var. Les chasseurs ont "repeuplé" ce département et chaque année les nourrissent de pommes de terre pour être sûr qu'ils se reproduisent bien !!! 20 ans plus tard c'est au tour des faisans et grives ... Ce sont maintenant des éleveurs qui les gardent et les nourrissent jusqu'au lâcher ... 24h avant l'ouverture de la chasse ! Et ces gens se permettent de clamer qu'ils aiment et protègent la nature ????
Répondre
# Florian Vasseur 29-06-2013 17:42
La chasse c'est les moyens de nutritions de l'homme de cro-magnon! Et qu'on le sache, nous avons également tous été des animaux! La carabine ne passera pas!
Vive l'écologie radicale!
Répondre
# paul 26-09-2013 15:01
Ce discours, et les commentaires sont tristes à pleurer... Peut être pourrait-on abolir l'écologisme radical qui ne fait que colporter un tas d'anneries et une idéologie absurde. Si l'abolition du loisir d'1,2 millions de personnes ne pose pas de problème alors l'abolition d'un courant idéologique rassemblant quelques milliers (centaines?) de personnes devrait être réalisable... Plutôt que dépenser de l’énergie à insulter le monde de la chasse prenez le temps de gérer des milieux, de sauvegarder le peux de nature qu'il reste... La chasse tue oui mais l'agriculture est un génocide permanent !
Répondre
# mercier 20-09-2014 16:57
C'est n'importe quoi ce discours ,d'abord on a le droit d’être contre la chasse ,bien sûr nous sommes moins nombreux que les chasseurs ,forcément ,les chasseurs sont aux pouvoir ,ils contrôlent les médias qui ne cessent de faire l’apologie de la chasse,l'agriculture est un génocide permanent????,ça ne veux rien dire,de plus à cause de qui le peu de nature qu'il reste est menacé ? A cause de l’Écologie radicale comme vous dites ???? Je pense plutôt que c'est bien à cause des chasseurs qui ont rendu la faune sauvage complètement artificielle :lâchers de sangliers d'élevage...et j'en passe...
Répondre
# Cédric 30-09-2013 20:17
Vous avez dit : "La chasse est interdite depuis une trentaine d'années en Inde et dans tout le sous-continent indien, en Afrique de l'Est, et même, en Europe, dans le canton de Genève. Elle est marginale dans les Pays-Bas. Tous ceux qui ont pu visiter ces pays ont vu qu'aucun déséquilibre ne résultait de l'interdiction de chasser. "

Vous auriez du mieux ouvrir les yeux... Dans les pays bas environ 100 000 oies sont gazée tous les ans et quand elles ne sont pas assez gazée pour mourir, elles sont achevées à coup de bâton. Ensuite elles sont incinérée. C'est vrai que cette technique est bien meilleure que de laisser les vilains chasseurs en tuer et en faire profiter ça famille, ces amis...
Répondre
# Moderateur CVN 02-10-2013 09:55
Ce qui est irrecevable dans votre propos, c'est le fait de justifier un acte abominable par le fait que le voisin en commet un plus atroce !
A ce jeu toutes les horreurs du monde se trouvent justifiées.
Cela dit, ce que vous dénoncez existe effectivement. Nous le réprouvons et sommes persuadés que d'autres méthodes sont possibles. Nous ne pensons pas, cela dit, que ces gazages soient réalisés "par plaisir".
Ne nous faîtes par dire, par ailleurs, ce que nous ne disons pas : nous mentionnons simplement le fait que la chasse est marginale aux Pays-Bas, ce qui est incontestable. Enfin puisque vous citez ce chiffre de 100 000, sachez qu'il représente le tiers du nombre d'oiseaux tués en France lors d'un seul week-end de chasse.
Répondre
# Emilien 10-11-2013 15:56
Modérateur CVN d'où sortez-vous ses chiffres ?
Répondre
# Moderateur CVN 15-11-2013 13:56
Ces chiffres sont extrêmement optimistes et ne sont contestés par personne. L'ONCFS (Office national de la faune sauvage ) les confirme et l'on oublie dans ce comptage tous les oiseaux braconnés.
On estime que environ 20 millions d'oiseaux sont détruits par les fusils en France chaque année... donc faites le compte ! Si l'on y ajoute les mammifères, c'est plus de 30 millions d'animaux qui sont exécutés "pour le plaisir" chaque année. Ces chiffres sont ahurissants et ignorés du public. Savez-vous par exemple que l'on tue en France chaque année 1 million de bécasse des bois, soit un quart du prélèvement Européen ?Avez-vous d'autres chiffres sérieux qui contredisent ces statistiques ? Un problème la chasse en France ? Pensez-vous !...
Répondre
# Jean 28-04-2015 00:49
Merci pour cet article et tout ces commentaires, en faîte pour tout le site en général.J'ai passé un grand moment de rigolade, l'écologie radical est tellement un concept absurde qu'il ne mérite même pas que l'on s'attarde là-dessus, c'est pour cela que je ne posterais pas de commentaires sur le reste du site mais par contre je ne peux pas vous laisser parlé de la chasse et des chasseurs comme ça . Savez vous que cet activité sert encore à nourrir? vous parlez de la chasse comme une activité juste utile au plaisir de tuer mais cela est juste faux . De plus, la chasse était, est et restera un art . Détruire la chasse, c'est détruire un art ( j'ai trouvé une rime en ar mais je vais pas la dire pour rester respectueux mais sachez que je n'en penses pas moins)
Répondre
# Modérateur CVN 14-05-2015 12:24
L'écologie radicale trouve ses fondements dans l'écologie scientifique qui est une branche de la biologie. Mis à part les créationnistes, personne ne conteste les développements de cette discipline universellement reconnue. En tirer une posture éthique qui consiste à vouloir respecter les équilibres naturels et les êtres vivants vous paraît un concept absurde ? Libre à vous de le penser et d'en rire. Nous pensons, nous écologistes radicaux, qu'il y a là un enjeu d'une importance capitale. Quant à la chasse qui relèverait de l'art, permettez-nous d'en rire à notre tour ! L'art de tuer ? L'art de massacrer ? L'art de faire souffrir ? L'art de faire de la nature un stand de tir ? L'art d'artificialiser la faune ? L'art de détruire tous les prédateurs en les faisant passer pour des nuisibles car ils vous gênent ? L'art de faire semblant de "réguler" en introduisant des millions d'animaux d'élevage pour compenser vos excès de destruction ? L'art de tuer 25 millions d'oiseaux chaque année en France ? Beau bilan en effet ...
Répondre
# Anissa 09-07-2014 16:37
Monsieur,

Je vous invite a aller rejoindre les chasseurs, qui se mettent a abattre tout ce qui bouge, y compris les écureuils, nos chats domestiques (j'ai perdu plusieurs chats de cette façon et ils sont utilises en tant qu'appât pour les renards) et quand vous serez dans les forêts avec eux, vous verrez qu'ils ne font pas que chasser les animaux a "réguler" soit disant. N'oubliez pas de vous renseigner sur les espèces d'animaux d'élevage que les chasseurs sont obliges de lâcher en foret afin qu'ils aient quelques animaux sur lesquels tirer dessus ...si cela ne relève pas du sadisme, trouvez-moi donc un autre terme. Puisque la faune sauvage, en Auvergne en tout cas, est omni-absente.
Une Auvergnate qui a honte de son espèce.
Répondre
# baumann 18-11-2013 12:50
j'ai beau chercher dans les sites de chasse et gouvernementaux officiels, je ne trouve pas,

-- les jours où la chasse est interdite --

dans mon département des Bouches-du-Rhône.

juste des infos : casse ouverte de 1 heure avant et jusqu’à une heure après le couche du soleil. et la date ouverture et de fermeture annuelle.

J'aimerai me promener tranquille en foret !
Répondre
# Anissa 09-07-2014 16:39
l'ignorance tue.
Répondre
# Jeremy 17-11-2014 13:10
Tu veux te promener en forêt tranquillement? D'accord achète toi une forêt alors et ne met pas les pieds dans celle où il y a des chasseurs car c'est ce que l'on appel une propriété privé et donc tu n'a rien à y faire.
Répondre
# Céline 15-02-2015 17:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Jeremy :
Tu veux te promener en forêt tranquillement? D'accord achète toi une forêt alors et ne met pas les pieds dans celle où il y a des chasseurs car c'est ce que l'on appel une propriété privé et donc tu n'a rien à y faire.


Jeremy, je vous renvoie à la notion de propriété privée, largement envisagée dans le code civil. Justement, on en parle des propriétés privées sur lesquelles ils viennent chasser alors qu'on ne leur en a pas donné le droit ?
Répondre
# Jean 28-04-2015 00:58
1 chasseur ne représente pas tout les chasseurs madame . Il est vrai qu'il m'arrive de passer sur une propriété privé mais j'y passe fusils non chargé et sur l'épaule (si tenté que je l'ai pris) car on ne décide pas la direction où vont aller les chiens si vous ne voulez pas que les chiens viennent chasser , mettez des barrièes
Répondre
# Anne 12-06-2016 12:15
A mon arrivée en campagne n'autorisant pas la chasse j ai vu des balles me passer au dessus de la tête pour me chasser de chez moi, un père de famille aux pigeons avec ses enfants trouvaient amusant de tirer des plombs dans ma roulotte. Certains de mes chats ont été tués. Aussi je n'ose pas mettre mes chevaux à l'herbe car les individus qui chassent sont intoxiqués. Des menaces ont été formulées...J'attend s des nouvelles du syndic car ils déclarent probablement mon bois pour avoir plus de bagues ( ou je n ose pas aller et ou ils chassent illégalement), etc...des psychopathes. Je reporte toute activité frauduleuse au risque de représailles ils ne me feront pas taire.
Répondre
# Jean 28-04-2015 00:55
Citation en provenance du commentaire précédent de baumann :
j'ai beau chercher dans les sites de chasse et gouvernementaux officiels, je ne trouve pas,

-- les jours où la chasse est interdite --

dans mon département des Bouches-du-Rhône.

juste des infos : casse ouverte de 1 heure avant et jusqu’à une heure après le couche du soleil. et la date ouverture et de fermeture annuelle.

J'aimerai me promener tranquille en foret !

celle la est pas mal, les chasseurs ne sont pas des bêtes, faut pas vous laisse influencer par les médias , on ne tire pas sur tout ce qui bouge. Elle est pas mal celle la .
Sinon c'est ouvert le jeudi et le dimanche , le samedi étant réservé au battu
Répondre
# CAROL 06-01-2017 18:11
en gros la chasse est ouverte 6 mois par an vous avez les 6 autres mois pour vos promener tranquille d'autres par dans la grande majorité des assos de chasse celle ci est ouverte 2 jours par semaine jeudi et dimanche seule les battues ont lieu le samedi.
En espérant vous avoir éclairé sur le sujet.
Cdlt / Carol francis chasseur et fier de l'être !!
Répondre
# Lahousse 31-12-2013 17:59
Certes la chasse peut sembler barbare aux yeux d'un non initié ! Mais le problème résulte dans l'intitulé même de votre site; "radicale" ! Tout le monde e sais, tout ce qui est radicale n'est pas bon !

L'écologie ne déroge pas à la règle hélas. J'aimerais approuver vos démarches, mais elles sont vides de sens. Et malgré le fait que vous osiez dire que 99% de la population n'approuve pas la chasse et de fait la désapprouve, ces 99% n'adhère pas pour autant à votre courant idéologique. preuve en est s'il en fallait une que vous n'êtes pas mieux accepté par la population, que les chasseurs, voire même peut-être moins.

Après il est vrai que la chasse reste un loisir dont le but final est la mort de l'animal. Mais la chasse ne consiste pas uniquement à cela. c'est une gestion des espaces de tous les jours, une attention particulières a chaque arbres, haies, plan d'eau... Après il y à des moutons galeux dans chaque camps, qu'il soit chasseurs ou écolos. Et c'est justement la le problème !
Répondre
# Anissa 09-07-2014 16:31
J'habite dans la campagne Auvergnate et sachez Monsieur ou Madame que les chasseurs ne régulent rien du tout parce que tous les deux ans ou trois ans, afin qu'ils trouvent des animaux a chasser, les chasseurs eux-meme libèrent divers animaux d'élevage comme des canards, des cailles, des faisans ect ... afin de pouvoir leur tirer dessus vu que la faune sauvage a complètement disparu. Qui plus est, le chasseur tire sur tout ce qui bouge, que ce soit écureuils, hérissons, pies, milans royaux... et les chats n'y échappent pas. Pour ces derniers, tous les moyens sont bons, on les attrape pour les mettre dans des pièges pour attirer et abattre les renards. Je sais de quoi je parle, je côtoie ces êtres immondes tous les jours et prochainement je vais les enregistrer dans leurs confessions afin de porter plainte. Mes chats ont tous disparu comme tous les autres du village..
La vérite sur la chasse!
Répondre
# LAHOUSSE Vivien 20-07-2014 20:27
Anissa,
je vois que les amalgames entre tous les chasseurs vont bon train...

Les chasseurs dont vous parlez, et si ce que vous expliquée s'avère être vrai, alors ces personnages ne représentent pas du tout le monde de la chasse !

Sachez qu'aujourd'hui de nombreux chasseurs gèrent parfaitement leurs territoires afin de repeupler la campagne en gibier sauvage. Et contrairement à ce que vous dites, certains chasseurs s'abstiennent d’effectuer des lâchés d'animaux sauvages dans le seul et unique but de les tirer.

Je vous invite donc à vous rapprocher au plus vite de VRAI chasseurs, fidèles et respectueux des lois, et croyez moi, il en existe !
Répondre
# sylvie 10-05-2015 11:40
vivien bien sur qu'il y a de bons chasseurs mais si peu qu'on a vraiment du mal à les trouver
Répondre
# cathy 09-09-2015 15:54
les vrais chasseurs les seuls sont les lions,tigres

les alcolo avec des fusils,des chiens ça ce sont des sadiques!
Répondre
# Anissa 11-10-2015 11:35
Ne va pas croire que la nature a besoin de l'homme pour se réguler. Avec les nombreux passages routiers qui sillonnent les moindre coins de la France, la pollution, la déforestation, je pense que l'homme a déjà bien avancé dans la régulation ou même le génocide. C'est bien au contraire ce qu'il se passe. Alors Vrai chasseurs, faux chasseurs, le plaisir de tuer dans une société ou la nourriture et l'obésité font bon train, non pas pour moi.
J'ai vécu en Australie, la faune sauvage y foisonne. Ici, à la campagne, il est très rare de voir des animaux sauvages. Oui vous pensez que voir un sanglier une fois par semaine c'est assez ... allez voyager dans les pays sauvages. La France est inerte.
A bas les chasseurs, les vrais, les routes, les voitures, les déforestations, l'agriculture intensive, les ondes magnétiques ... etc ...
Répondre
# Dave 06-03-2014 21:27
Il est grand temps d'en finir avec cette monstruosité ! quand même ! nous sommes en 2014 !
Répondre
# serre 07-03-2014 08:07
ce serait un rêve!!
Répondre
# serre 07-03-2014 08:08
YES!!!
Répondre
# trivier agnes 08-03-2014 05:36
trop de ministre chasseur
Répondre
# André Philips 25-07-2014 03:08
Comment peut on agir ?
Répondre
# Modérateur CVN 31-07-2014 14:13
Il est possible d'agir en rejoignant une association qui condamne la chasse et combat ses pratiques d'un autre âge ... Pourquoi pas la CVN ? Ou le "Collectif du 21 Septembre" qui regroupe des associations abolitionnistes dont, bien sûr, la CVN fait partie. Pour ce faire il suffit de nous adresser un email dans ce sens à l'adresse suivante : cvn.contact@gmail.com.
Nous comptons sur vous !
Répondre
# Piquemal 11-09-2014 14:50
Abolition de la chasse le plus rapidement possible . Cette barbarie de sous développés doit cesser .Il n'est pas nécessaire de tuer pour se prouver qu'on existe !
Répondre
# Piquemal 11-09-2014 18:13
Contre la chasse négation de toutes les valeurs humaines
Répondre
# VIDAL 13-09-2014 12:18
Plaisir de tuer gratuit, à défaut de descendre son prochain, l'atavisme de l'humain le pousse à tuer librement un etre vivant qui a eu le malheur de croiser sa route. Si on rouvrait la chasse à l'homme comme au Moyenb-Age, certains paieraient pour y participer, si, si!
Répondre
# didier bonnet 21-09-2014 05:58
Bonjour
Fils, petit-fils, neveu de chasseurs, je suis résolument contre la chasse.
Au XXI siècle, il est inadmissible que l'on tue encore pour le plaisir.
Vous vous dites amoureux de la nature, alors pourquoi ne pas mettre votre "amour" et vos compétences à son service
Vous entretenez des territoires dans le seul but de tuer, vous ne faites donc pas çà pour elle.

Vous avez tué les prédateurs naturels.
Et les tonnes de plomb déversées chaque année, les cartouches que vous laissez.
L'agriculture que soit disant vous défendez, elle sert en majorité à nourrir les animaux d'élevage.
Vous massacrez les migrateurs.
Vous êtes hors la loi pour la chasse à l'ortolan.
Un taré (ou des...) ont flingué un rapace protégé dans les gorges du gardon.
D'autres autant débiles ont scié des poteaux supportant des nids de cigognes.
Est-ce qu'une fédération s'est portée partie civile contre çà ?
Les loups, les bouquetins sont massacrés alors qu'il y a d'autres solutions, mais il ne faut pas fâcher des gens qui votent.
Je confirme que vous massacrez les chats
Le comble, je me suis fait interpeller par un garde parce que je promenais mes chiens sans laisse.
Des chasseurs sont venus me dire de faire attention, alors que je travaillais dans un champ d'oliviers et qu'eux étaient en train de tuer.

Allez expliquer à ma fille que vous êtes des écolos
Un ami a elle a pris une balle dans la tête pour avoir eu l'audace de ramasser des champignons en pleine saison de chasses (quel culot il a eu).

Pour éviter les réflexions absurdes, je suis végé...militant anti-corridas

Je vous déteste.
Répondre
# Lisa 09-10-2014 08:22
Bonjour,

Je suis tombée sur cet article dont le contenu et les réactions m'ont particulièrement interpellée.

Végétalienne et en faveur de la protection animale, je trouve très triste de vouloir se montrer si radical envers la chasse. Je suis d'accord sur le fait que les lâchers de gibier sont honteux et sur celui que certaines pratiques devraient être stoppées (comme les battues). Mais vouloir "l'abolir" ne me semble pas être la bonne solution. Au lieu de cela, il faudrait chercher des améliorations à mettre en place, (une sélection plus poussée des personnes aptes à chasser, plus de contrôles, des modifications de techniques de chasse...) pour tendre vers une chasse naturelle et sélective, dans une véritable entreprise de gestion. La chasse fait partie de la nature et du cycle de la vie. Il ne faut pas oublier que les chasseurs mangent leur gibier, ce n’est pas donc par plaisir de tuer qu’ils chassent. Par ailleurs, vos propos donnent à penser que vous négligez l’intelligence de la faune sauvage. Pourtant les animaux sont capables d’élaborer des stratégies incroyables pour éviter les chasseurs et autres prédateurs, la survie faisant partie de leur instinct. Pour entendre régulièrement les récits de chasseurs que je côtoie, je peux vous assurer qu’il n’est pas si simple de chasser comme vous semblez le croire, et que la bredouille est bien plus présente que les jours de réussite.

Je tiens à rappeler que si les loups et autres prédateurs ont étés supprimés, ce fut également à la demande de l'opinion publique et des éleveurs. Il est certainement plus simple de défendre le loup maintenant qu'il n'est plus dans la plupart des forêts (même si je pense qu'une réinsertion bien maîtrisée ne pourrait qu'être bénéfique à notre faune). Mais il ne faut pas oublier qu'il se nourrissait du bétail, des volailles, et que les animaux de compagnie n'étaient pas épargnés. C’est un sujet à prendre avec des pincettes et à ne pas avancer sans une longue réflexion précédente.

En ce qui concerne votre cas Anissa, j'en suis désolée. Je n'ai jamais entendu parler de telles pratiques de chasse, mais si ce sont bien des chasseurs qui ont fait cela, alors sachez qu'ils ne sont évidemment pas représentatifs de tout le groupe. Il y a des personnes déviantes dans chaque "classe" et l’on ne peut pas généraliser les comportements déplorables d’une minorité… ce serait comme dénoncer tout un peuple à cause d’un groupe d’extrémistes ! Mais la majorité des chasseurs œuvre pour la protection de l’environnement et pour son respect. Ils peuvent constater l’évolution de la faune et de la flore d'une année sur l’autre, et pour les avoir vus faire, ramassent également les déchets laissés par les promeneurs et détruisent les feux mal éteints. Ils sont une mine d’informations pour le suivi des espèces. Un bon filtrage des chasseurs serait nécessaire, mais tous ne sont pas condamnables.

Si nous voulons assurer une meilleure protection de la faune, les écologistes et les chasseurs devraient travailler ensemble, et non pas les uns contre les autres. En leur témoignant du mépris – alors que certains ne le méritent pas – et en voulant simplement les supprimer, ils ne voudront pas vous écouter et vous considéreront comme des ennemis alors que, même si vos moyens d’action sont complètement différents, vous œuvrez pour la même chose : l’environnement. Par ailleurs, l’éco-terrorisme est de plus en plus présent. Agresser ou frapper des personnes pour prôner la paix et l’amour de la nature n’est certainement pas une solution acceptable. Vous ne vous reconnaissez pas dans ce type d’acte ? Ce n’est qu’une minorité de l’ensemble des écologistes ? Alors vous pouvez comprendre que la minorité de chasseurs déviants ne représente pas l’ensemble des chasseurs.
Répondre
# Modérateur CVN 13-10-2014 08:51
Nous nous rejoignons sur un point : la nature et la faune sauvage doivent être préservées.
En ce qui concerne la collaboration entre "écologistes éthiques" et "chasseurs" il nous semble que vous demandez de concilier l'inconciliable.
Sur le plan de l'éthique nous ne comprendrons et n'admettrons jamais que l'on tue un animal par plaisir, pour se divertir...
Par ailleurs, le mythe du "chasseur gestionnaire de la nature" est une supercherie qui a fait son temps. Elle permet au monde de la chasse de duper l'opinion mais ce n'est qu'un alibi qui est en train de s'effriter. Nous vous recommandons la lecture du livre de Gérard Charollois "Pour en finir avec la chasse , un mal Français" remarquablement documenté sur ce sujet. Il fera tomber vos dernières illusions.
Répondre
# sophie 02-05-2016 10:22
chère Madame,
Savez vous combien il y a eu d'accidents de chasse rien qu'en 2015?
Savez-vous le nombre de chiens,chats tués par des chasseurs? Et ne me parlez pas d'accidents, quand l'animal a reçu des dizaines de tirs!
Parlons du cas du blaireau, de la cruelle pratique du déterrage, pratique commune sur toute la France et d'une cruauté sans limite! Parlons du renard pourquoi dites vous qu'il y en a trop? Il y a trop de constructions mais pas trop de renards! La majorité de la population française est opposée à la chasse, malgré les tentatives de manipulation et de pression du lobby de la chasse, quand aux loups, NON la majorité de la population n'y était pas favorable, seuls les assassins (chasseurs) et les éleveurs le voulaient, la population était opposée mais une fois de plus l'avis de la population n'a pas été pris en compte, normal la France est devenue une dictature! Il n'est pas normal que l'on ne puisse plus se promener dans la forêt plus de 7 mois dans l'année car des chasseurs (d'ailleurs les vrais chasseurs: chiens,tigres n'ont pas besoin d'armes ni de chiens) tirent sur tout ce qui bouge! ABOLITION
Répondre
# Lisa 21-10-2014 12:14
Je vous remercie pour votre conseil de lecture et en note soigneusement la référence.
Je suis d'accord avec vous sur le point que tuer un animal par plaisir est inadmissible.
Je tiens à rappeler que c'est l'acte de chasser en lui même et non pas l'actuelle chasse de notre État français que je défends. Par chasse, j'entends réflexion, stratégie, connaissance de la faune et respect du gibier, destiné à être mangé. Je ne parle pas du goût de tuer, d'un loisir ou d'un sport. Les personnes appelées "chasseurs" et appartenant à cette deuxième catégorie ne sont pas des chasseurs pour moi. Ce sont des imbéciles.

En restant donc sur ma propre conception de la chasse, il me semble un peu simple de condamner un homme ou une femme parce qu'il tue un animal sauvage dans le but d'en manger ensuite la viande. Ne trouvez-vous pas qu'il est bien plus monstrueux, malgré l'apparence pacifique du geste, d'acheter de la viande dans un supermarché lorsque l'on sait dans quelles conditions abominables sont élevés la plupart des animaux d'élevage ?

Par ailleurs, vous citez certains lieux dans lesquels la chasse a été interdite, comme Genève, qui est pour moi admirable au niveau de sa gestion environnementale. Or, si la chasse y est interdite au niveau de la législation, vous savez certainement que l'acte même de chasser est toujours présent, par le biais des gardes de l'environnement genevois.
Le dossier "sangliers et cie" présent sur le site internet de la ville apporte de nombreuses informations sur le sujet et précise notamment que "le tir des sangliers est nécessaire pour contrebalancer la croissance démographique de l'espèce" , que "l'effet régulateur des tirs est plus important que l'effet dissuasif" et que "l'essentiel de la régulation se fait de manière systématique, entre juillet et février".
282 sangliers ont été tirés en 2004 par les gardes de l'environnement, pour une population d'environ 400 sangliers.
Genève possède également une liste " d'espèces exotiques invasives", que les gardes sont chargés d'éliminer pour une conservation de l'équilibre de la faune.

Je suppose que vous connaissez ces données, c'est pourquoi je ne comprends pas votre argument. Au contraire, Genève nous montre que la chasse, lorsqu'elle est bien encadrée, est nécessaire, et ce dans un rôle de gestion comme je l'ai affirmé dans mon message précédent - ce que vous avez contredit.

Vous dites que tout militant écologiste doit être " contre toute forme de chasse ". Êtes vous donc contre l'exemple de Genève ? Quelles solutions sans tirs proposeriez-vous d'apporter par exemple face à la prolifération du renard au cours de ces dernières années en France et en Suisse ? (ma question est très sérieuse)

Le site précise également que la ville possède 12 gardes de l'environnement et qu'il est difficile pour eux d'accéder aux sangliers. En apparence, 12 gardes pour près de 300 sangliers à tirer (388 en 2002) - sans oublier les autres espèces également régulées - , cela ressemble plus à de la destruction qu'à de la chasse, et l'on s'éloigne du concept acceptable de "chasseur-mangeur". Augmenter considérablement le nombre de gardes comme vous le proposez dans votre article pourrait alors s'avérer être une solution intéressante. Plus de personnes impliquerait un meilleur suivi des espèces et une plus grande accessibilité. On pourrait peut-être déjà commencer par réduire sérieusement le nombre de particuliers en France, pour faire basculer au fil des années le rôle du chasseur vers un poste de protecteur de l'environnement.


Je n'ai pas "d'illusions" comme vous l'avez statué. Je maitrise le sujet dont je parle, et recherche simplement de réelles solutions à mettre en place pour le bien de l'environnement et pour assurer une bonne cohabitation entre l'homme et la faune. C'est pourquoi les commentaires de votre article peuvent se révéler intéressants, par l'énonciation de propositions d'améliorations non utopistes et constructives.
Répondre
# Modérateur CVN 23-10-2014 17:27
Merci de votre réponse très documentée. Pour répondre à votre question, nous souhaitons que la nature, en matière de régulation, puisse reprendre ses droits, que les équilibres naturels s'imposent à nouveau et que l'acte de chasse, éthiquement irrecevable, devienne ainsi inutile. Certes, cette mutation ne peut s'opérer du jour au lendemain mais nous sommes persuadés que cela est possible.
Répondre
# cathy 09-09-2015 15:56
chère Madame

à Genève ily a des tirs dans de rares cas, en France, des diazines de millions d'animaux sont massacrés alors arrêtez de parler d'une chose que vous ne connaissez pas!

vous êtes une honte en plus une femme pro chasse,sadique!
Répondre
# alexandre 02-05-2016 10:10
Chère Madame,il est scandaleux de voir une femme défendre la chasse, vous devez certainement être l'épouse de l'un des ces tueurs, il n'y a pas trop de sangliers ni de renards! Il y a trop de chasseurs, trop de constructions, de plus il a été prouvé qu'après une période de chasse les animaux se reproduisent encore plus. POur information, les chasseurs ne régulent pas la faune ils font de l'élevage de sangliers, faisans qu'ils tirent quelques jours après c'est pitoyable! La chasse est une pratique honteuse, inadmissible et on la fera abolir!Quant aux 2 millions de chasseurs qui emerdent le reste de la France plus de 6 mois dans l'année ils feraient mieux de mieux s'occuper de leurs chiens car ce sont eux qui maltraitent le plus d'animaux!
Répondre
# Eden 23-12-2014 12:44
Le terme "radical" pour quelque sujet que ce soit me repousse tout comme les personnes dites "catégoriques"
L'histoire nous a montré les dégats engendrés.
Je suis pour la défense d'une chasse naturelle sans intervention de lachers de gibiers qui sont destructeurs de souches naturelles qui bientot disparaitront. Certes les chasseurs disparaitront aussi seuls subsisteront les tireurs. Maintenant sur ma chasse en plaine (milieu agressif) de gibiers strictement naturels depuis plus d'un siècle, il faudra expliquer aux exploitants agricoles que les dégats aux cultures notamment légumières sont "naturels et écologiques" puisque ni lièvres ni faisans ne seront plus régulés. Battez-vous d'abord contre les chasses commerciales.
Répondre
# alexandre 02-05-2016 10:14
@eden: vous parlez des dégâts des lièvre sur des terrains agricoles, je me marre, surtout quand on voir la pollution causée par les chasseurs: saturnisme, bouteilles jetées dans la nature, destruction et violation de propriétés!Il faut abolir la chasse d'autant plus que l'on donne des armes à des assassins en mal d'adrénaline, c'est étrange on ne parle pas souvent des accidents de chasse? ABOLITION!!!
Répondre
# stopoprejugés 07-01-2015 20:33
Il est vrai que de nos jours, la chasse n’est plus essentiellement un moyen de subsistance. Pourtant, c’est bien regrettable. Qu’est-il de plus humain : l’élevage intensif qui conduit fatalement l’animal à une mort brutale après une vie derrière les barreaux ? Ou bien la chasse qui oppose l’homme, prédateur, et la proie libre de s’enfuir, libre après avoir vécu dans un écosystème libre et qui, par dessus tout, a une chance de s’en sortir ? La seule critique cohérente de la chasse est donc celle des végétaliens.
Répondre
# Max 17-03-2015 19:40
Et juste pour info, que propose votre association pour contre balancer les locations des forêts domaniales, communales,...
Car vous n'êtes pas sans savoir que les chasseurs sont les seuls à payer pour pouvoir pratiquer leur loisir, ce qui représente une belle rentrée d'argent pour l'Etat. Je serai bien curieux de connaître votre avis sur le sujet, vous les écologistes radicaux.
Répondre
# Modérateur CVN 24-03-2015 20:31
Un être vivant et sensible a-t-il un prix ?
Pour les écologistes éthiques et radicaux, le réponse est clairement : non !
Répondre
# Shaun 08-06-2015 09:38
Modérateur CVN, consommez-vous de la viande ou du poisson ? Mangez-vous des oeufs (pour lesquels des poules sont élevées dans des conditions tristes et tuées lorsqu'elles ne sont plus "rentables", bio ou pas), consommez-vous des produits laitiers (pour lesquels les veaux sont enlevés à leurs mères, elles aussi élevées dans des conditions lamentables et envoyées à la boucherie lorsqu'elles ne fournissent plus assez de lait). Consommez-vous du miel ? Portez-vous du cuir ou de la laine ? Utilisez-vous des produits cosmétiques ayant été testés sur des animaux ou comportant certains produits de provenance animale (glycérine, acide stéarique...) ? Ecrasez-vous des insectes lorsque ceux-ci vous importunent ?
Si vous avez répondu oui à une de ces questions, alors permettez-moi de vous dire que votre considération pour les êtres vivants, tel que vous le dites, n'est pas si parfaite. S'attaquer aux chasseurs est facile. Mais à moins que vous ne soyez vegan, en terme de bien-être animal, vous êtes au même stade qu'eux. Voire même en dessous. Pour moi, végétalien, un chasseur soucieux de l'environnement et consommant son "gibier" vaut mieux qu'un pseudo écologiste, qui se permet d'attaquer des personnes pour le fait qu'elles sont capables de tuer des animaux pour les manger ensuite. Alors que ce même écologiste ferme les yeux sur la torture infligée aux animaux dont il consomme la chair ou les produits. Pour moi, c'est le comble de l'hypocrisie.
Répondre
# Huron 04-04-2015 16:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Modérateur CVN :
De quelles actions terroristes parlez-vous,


celles là pour les plus récentes...

Saccage de la fédération des chasseurs de l'Oise
http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/2015/02/16/la-federation-des-chasseurs-de-l-oise-saccagee-par-l-alf-organisee-assimilee-l-eco-terrorisme-656703.html

Dégradation des palombières en Gironde
http://www.sudouest.fr/2015/02/20/saccage-de-palombieres-1835309-2744.php
Répondre
# Fed Martin 08-06-2015 18:35
Les seuls terroristes ici sont les chasseurs qui massacrent au nom d'un pseudo sport des êtres vivant doués d'intelligence et de sentiments. Avec vos chasses, nous ne pouvons plus nous promener tranquillement dans les bois et forêts pour observer notre Mère. Contre le terrorisme, il faut utiliser les armes adéquates. Le droit l'est, les autres aussi vu que vous avez pris les armes, nous aussi s'il le faut !
Répondre
# LORAS 14-09-2015 19:16
La chasse l'opium du peuple, le défouloir c'est mieux pour l'Etat que des manifestations ou contestations ou réflexions critiques
Répondre
# christine burgess 09-10-2015 14:13
Hunting of poor animals should not be allowed it is cruel and heartless and unnecessary in this day and age
Répondre
# carelle 10-10-2015 16:59
Non, non et encore non! La nature et la faune sauvage doivent être préservées
Répondre
# Manu 12-10-2015 07:30
Vous vivez dans un monde complètement utopique et complètement désordonné. Le niveau des populations d'animaux sauvages en France sont devenus à ce point pléthoriques que seul l'homme peut réguler ce problème (si problème il y a). A noter qu'il ne s'agit pas que d'un problème français mais bien européen. L'ensemble du continent est touché par cette augmentation de la grande faune. Il suffit de lire les différentes études scientifiques et vous verrez que c'est un phénomène global.

Si, de surcroit le législateur décidait d'abolir la chasse (ce qui n'arrivera jamais), ce serait une catastrophe au niveau des dégâts qui seraient causés par le grand gibier. Qui payera? Qui assumera? L'Etat? Surement pas.

Redescendez sur terre messieurs les écologistes radicaux et arrêtez avec votre extrémisme exacerbé de la défense de la cause animal. Vous arguez que les chasseurs ne représentent qu'une part infime de la population mais je peux vous garantir que vous représentez une part infinitésimal de cette même population.

A bon entendeur.

Salut
Répondre
# THOMAS TOM 30-04-2016 19:21
Vous avez des preuves, des chiffres, des faits énoncés
Répondre
# Manu0 01-05-2016 07:16
Je ne suis pas ici pour faire une plaidoirie, je n'ai donc pas de preuves à apporter. J'exprime mon opinion et je relate des faits de terrain. Pas besoin de chiffre pour ça. Nous n'avez qu'a visualiser les différents site agricoles qui parlent des dégâts de gibiers et vous aurez tout compris, du moins je l'espère!!!
Répondre
# didier 14-10-2015 14:56
Vous tentez de justifier la chasse en argumentant que les populations animales doivent être régulées. Mais en observant les statistiques de chasse et voyant les espèces abattues, il a été prouvé que la chasse n’a pas pour but de «réguler» les animaux sauvages, mais bien d’en abattre le plus possible, tout en essayant de faire en sorte que les survivants soient suffisamment nombreux pour se reproduire et assurer l'existence de proies pour la prochaine chasse!! Le nombre des animaux abattus en 2013 s’élève à plusieurs millions dindividus,il est intéressant de remarquer que les chasseurs se déclarent être des «amoureux de la nature», mais leur concept de l’amour intègre-t-il la nécessité de tirer sur les oiseaux qui passent au-dessus de leurs têtes? Plus le nombre d'animaux d'une espèce baisse, plus la population d'une autre augmente et il faut ainsi également la «réguler». Dire que la chasse maintient en harmonie les populations animales est donc erroné, étant donné qu’elle recrée des déséquilibres!il est admis par divers scientifiques qu’après des périodes de chasse causant de nombreux morts, les individus restants de l’espèce se reproduisent encore davantage, ce qui neutralise l’effet de la chasse.Dans les cas réellement nécessaires, il serait possible de réguler les populations animales de manière éthique en ayant par exemple un service de vétérinaires stérilisant une partie des animaux lorsqu'ils sont en trop grand nombre.En tous les cas, le fait que ce soit l'espèce responsable du plus grand nombre de déséquilibres écologiques qui se donne le droit de tuer d'autres êtres sensibles afin d'éviter des déséquilibres est plus qu'illogique. Que penserait-on si quelqu’un proposait de tuer des humains pour réduire le nombre d’individus de l’espèce créant le plus de dégâts sur Terre? Les autres habitants sensibles de notre planète ne méritent-ils pas également une considération pour leur vie?
Répondre
# Maxmared 06-12-2016 15:24
Vous êtes bien patients de parler avec de tels abrutis, chapeau bas les mecs ! Personnellement, entre ceux qui savent un peu près lire et qui s’imbibent de chiffres incohérents tous droit sortis de ces magazines de chasse bons à brûler, et les dégénérés de consanguins qui arrivent encore à se tirer dessus avec 4,8° ds le sang...bref, continuez vos actions en tout cas..! Et puis, faut relativiser.. à force de rabâcher les mêmes arguments absurdes de régulation des gibiers et j'en passe, ils se lasseront les premiers... ou finiront par se réguler eux même...tant mieux ! qui sait ? ;)
Répondre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

22 Février
-- 2017

A Tououse.Conférence débat avec Gérard Charollois sur le thème "L'animal une question politique". Salle sénéchal - 17 rue de Remusat - 20h30.

 

.../...

 

21 Janvier
 2017
A Metz - 15h place de la République - Marche organisée par 269 Life France
Voir le communiqué

 

20 Janvier
-- 2017

A Toulouse projection du film "Chasseur Tueur Imposteur" Salle du Sénéchal, 17 rue de Rémuat  film de Kate Amiguet

20h30/23h30

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54