• Cerisiers à fleur
  • Libellule
  • Moucherolle
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

Réforme institutionnelle nécessaire ou révolution ?
Dimanche 22 Mai  2016.

Les débats relatifs à l’examen d’un projet de loi portant protection de la biodiversité, offrent, une fois de plus, l’occasion de mesurer la nocivité du sénat « conservateur ».

Cette seconde chambre législative, élue par les élus locaux, représente la fraction la plus archaïque du pays, celle de la FNSEA, du CPNT et de tous les autres lobbies agissant sournoisement contre le bien public, les avancées des mœurs et des manières.

Ainsi, le sénat put défendre la chasse aux gluaux et l’utilisation des insecticides néonicotinoïdes en agriculture, utilisation que l’assemblée nationale n’avait, certes pas, prohibé immédiatement, car la témérité ne fait guère d’heures supplémentaires chez les élus de ce pays.

L’interdiction était prévue, dans le projet de loi, dans quatre ou cinq ans.

Le sénat, aux ordres de l’industrie agrochimique et de l’agro-pollution, refuse ce retrait de produits qui ont prouvé leur nocivité pour les insectes pollinisateurs.

En fait, la nature n’a rien à espérer d’un sénat évolué comme un comice agricole.

Le 27 avril 1969, le général de GAULLE proposa, par voie référendaire, la régionalisation et la suppression du sénat.

Par 52% des votants, le pays répondit négativement, soit à la réforme, soit à l’homme qui posait la question.

Le sénat ruraliste, conservateur, passéiste, contre nature est toujours là pour parler au nom des chasseurs et assimilés.

Il y a un décalage criant entre la société et cette assemblée d’un autre âge, conçue initialement pour tempérer les audaces du corps électoral, représenté par l’assemblée nationale.

Cette considération conjoncturelle, inspirée par les éléments les plus conservateurs, lors de la laborieuse naissance de la troisième République, n’a plus de raison d’être.

 
Vous souhaitez accompagner la candidature de Gérard Charollois aux futures élections primaires de l'écologie : rejoignez son comité de soutien !  (Cliquer sur la photo).
 
alt

Accédez au Diaporama Nature CVN spécial "Yellowstone" en  cliquant sur l'image ci-dessous


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Le  dernier opus de notre ami Pierre JOUVENTIN

une réédition attendue, revue, enrichie et mise à jour

Pourquoi les manchots empereurs kidnappent-ils les poussins ? Pourquoi les perroquets parlent-ils et pas les singes ? Pourquoi les mandrills sont-ils si colorés ? Ce livre répond à ces questions et à bien d'autres.
À travers anecdotes et souvenirs de ses recherches menées sur tous les continents, de l'Afrique à l'Antarctique, l'auteur invite le lecteur à un voyage dans l'écologie, l'évolution, le comportement animal, la conservation des espèces animales.
Il vous fera aussi part de ses humeurs concernant l'exploitation de notre environnement et le mépris envers nos frères dits inférieurs. Observés de plus près, les animaux sont-ils «bêtes» et Homo sapiens est-il vraiment sage? Pierre Jouventin nous ouvre les yeux sur ce que les animaux nous apprennent de nous-mêmes.

L’auteur : Docteur d’État en écoéthologie (université de Montpellier), Pierre Jouventin a été Directeur de recherche en éthologie au Centre national de la recherche scientifique & Directeur de laboratoire d’écologie au CNRS.

Collection : Alpha : Prix : 9,90 €


  Depuis le 10 décembre dernier, les Éditions du puits de Roulle proposent, au sein de leur collection Être sensible, un quatrième et nouvel ouvrage.
Son titre : Liliane Sujanszky – 45 ans de protection animale – Une vie de combats.

45 ans ...

Le point de vue de David Joly - Vice-président de la Convention Vie et Nature :

Une quasi autobiographie (puisque co-écrite avec Stéphanie Lahana) qui nous livre les souvenirs et l’expérience de cette formidable dame dont la vie n’a été rythmée que par un seul objectif : défendre, venir au secours et protéger ces représentants du vivant tant et tant négligés, maltraités, torturés par cette espèce, dite dominante, qu’est la nôtre.
C’est ainsi que l’on retrouve, à travers cet ouvrage de plus de 400 pages, tous les combats qui sont encore menés aujourd’hui afin d’obtenir un maximum de refuges dignes de ce nom, la stérilisation des chats errants, l’abolition de toutes ces pratiques qui représentent la honte de la nation française (chasse, vénerie, corrida…), l’abandon de l’inutile expérimentation animale qui n’assure que la souffrance de ses victimes et l’enrichissement des élevages et laboratoires, l’interdiction de la fourrure, etc.

Lire la suite dans "La librairie CVN ..."


 

Dernières nouvelles...

23 avril 2016
12 avril 2016
10 avril 2016

Identification

04
Juin 2016

Paris : Marche pour la fermeture des abattoirs : départ place de la République

Détails par ce lien

 

23
Juillet 2016
Grande manifestation unitaire anti-corrida à Mont-de- Marsan, organisée par le CRAC et soutenue par la CVN
Détails sur le site du CRAC

 

28
Mai 2016

 Manifestation devant la préfecture de Guéret à l'appel de l'OEDA

Détails par ce lien

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...
La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...