• a_Paysage_automne
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

L'anthropocène et la révolution.
Dimanche 04 Décembre 2016.

L’espèce humaine occupe la planète, l’exploite, maîtrise les ressources, détruit la biodiversité, pollue l’atmosphère, les sols et les eaux.
Par sa prolifération et la transformation physico-chimique de l’environnement terrestre, cette espèce devient le facteur premier des modifications de la biosphère et du climat.
Par ailleurs, les prodigieux progrès des sciences et techniques qui accroissent chaque jour la capacité de maîtrise ne peuvent qu’accentuer le rôle de l’humain dans le devenir du vivant.
Des scientifiques ont proposé le terme d’anthropocène pour qualifier notre ère dont le début remonte au développement du phénomène industriel.
La biologie et les « ciseaux » des gènes constitueront les instruments déterminants de la mutation de notre espèce, pour le meilleur, c’est-à-dire la guérison des maladies et le recul de la mort ou le pire, l’augmentation des performances.
Ces faits appelaient d’abord une prise de conscience, puis une politique de responsabilité, une nouvelle frontière éthique corrélée à cette maîtrise d’une ampleur autre que celle que pratiquèrent les hommes du passé.
Plus besoin d’œuvrer à « devenir seigneur et maître de la nature ».
Le but atteint, il fallait savoir quoi faire de cette maîtrise de démiurge.
Or, voici que survient dans le monde entier, à l’opposé de ce devoir de respect, un mouvement de régression sur des réflexes inadaptés aux défis du temps.

Vous souhaitez accompagner la candidature de Gérard Charollois aux futures élections primaires de l'écologie : rejoignez son comité de soutien !  (Cliquer sur la photo).
 
alt

Accédez au Diaporama Nature CVN  en  cliquant sur l'image ci-dessous

Un nouvel "opus" de notre ami Daniel Crisman réalisé sur l'ile de Spitzberg


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Un nouvel essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


  Le dernier livre d'Aymeric Caron dans lequel l'auteur développe avec talent et clarté les thèmes qui  nous paraissent essentiels : "Réconcilier l'humain, l'animal, la nature".

Ci_dessous, un extrait du point de vue de notre amie Luce Lapin publié sur son site "Luce Lapin & Copains" et dans "Charlie-Hebdo":

"L’antispécisme est tout à la fois une philosophie, un nouvel humanisme, et un combat social qui prône une écologie différente, essentielle. Ceux qui se revendiquent antispécistes ne sont pas des monstres qui haïssent les humains, comme se plaisent à le faire accroire, par trouille, leurs détracteurs. Ils s’opposent au spécisme — discrimination liée à l’espèce —, qui leur apparaît comme une injustice. L’auteur l’explicite avec simplicité, clarté et grande intelligence."

Lire l'intégral de cette critique sur le site de Luce par ce lien


 

Dernières nouvelles...

6 décembre 2016
9 novembre 2016
22 octobre 2016
16 octobre 2016

Identification

26
Novembre 2016

Manifestation à Limoges pour protester contre les abattoirs - à 13heures devant la Mairie.

Voir en page d'accueil

 

25
Décembre 2016
Interview de  Pierre Jouventinet Yves Christen sur France Culture: "La cause animale et la science
De 16h à 17h

 

16
Octobre 2016

 Manifestation à Niederhausbergen, place des Libertés 7 rue de Hoenheim à 14h00.

Détails par ce lien

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...
La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54