• a_Paysage_automne
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

Non à l’abattage sans étourdissement à Guéret !

Les élus de la Communauté de Communes ont l’intention d’installer sur la commune de Guéret un nouvel abattoir rituel qui pratiquera l’égorgement des bêtes sans étourdissement préalable ; alors que l’ancien abattoir existe toujours et ne fonctionne plus.
Rares sont les voix qui s’élèvent contre cette abomination. J’ai donc choisi de faire entendre la mienne.
Dans un abattoir rituel, on égorge le bétail à vif, sans étourdissement préalable.
Qu’est-ce que l’étourdissement préalable ?  C’est un choc électrique qui insensibilise l’animal sans le tuer et qui permet de le saigner par une petite incision des carotides. L’animal inconscient meurt ainsi d’hémorragie, sans bouger ni souffrir.

L’égorgement à vif, quant à lui, tranche toute la gorge : artères, trachée et l’œsophage, jusqu’aux vertèbres.
Selon les vétérinaires, un bovin et surtout un veau peuvent mettre 14 minutes pour mourir après avoir été égorgés… L’agonie est longue car le cerveau continue d’être irrigué par les artères vertébrales. Elle provoque des soubresauts violents accompagnés de défécations et d’émission d’urine qui éclaboussent toute la zone d’abattage.
Non seulement l’animal régurgite son contenu gastrique qui vient polluer les viandes de tête et de collier mais, comme il continue de respirer, il inhale aussi ses matières gastriques saturées de bactéries et contamine ainsi, par ses poumons, l’ensemble de son sang qui circule encore dans l’organisme. Ce qui provoque la dissémination des germes dans toute la carcasse.

Enfin la souffrance et le stress intenses auxquels est soumis l’animal égorgé à vif provoquent une production massive de toxines qui se répandent dans la viande destinée à la consommation.

Quel « intérêt économique » peut-il justifier le retour d’une telle barbarie ?

Il ne s’agit pas ici de stigmatiser un culte. De nombreux musulmans affirment que l’étourdissement préalable n’est pas contraire aux lois coraniques.
Le refus de l’étourdissement préalable procède de la seule volonté des abatteurs qui calculent leurs profits au mépris absolu de la souffrance animale et de la qualité de la viande qui se retrouve sur les étals.
Les éleveurs creusois peuvent-ils accepter que leur bétail soit traité avec autant de cruauté ?
Comment pourrions-nous consommer la viande d’un animal qui a été torturé ?

J’appelle les éleveurs et tous les Creusois qui respectent le bétail et les animaux en général, à refuser la construction de l’abattoir sans étourdissement préalable sur la commune de Guéret et à le faire savoir, soit par courrier postal à mon adresse : « Pierre CARAVANO, 43 route d’Aubusson, 23500 Felletin » ou par courrier électronique à pierrecaravano@sfr.fr, soit en signant la pétition en ligne sur le site du collectif NARG (Non à l’Abattoir Rituel à Guéret) : www.collectif-narg.info.
Je lance également un appel aux maires du département pour la mise à disposition gracieuse d’une salle polyvalente afin de pourvoir inviter la population à une plus large information.

Merci pour nos ovins et nos bovins creusois.     

Pierre CARAVANO, administrateur de CVN
(Convention Vie et Nature. www.ecologie-radicale.org ).

 


 

LA MOBILISATION CONTINUE à GUERET  à ce sujet  !

Le communiqué de presse de Pierre CARAVANO a été repris dans  "L'ECHO de la CREUSE" du  2 Juillet . (Voir ci-dessous).

Des stand sont tenus  pour information et signatures de pétitions.

Stand d'information à Gueret du 20/06/2012Stand d'information à Gueret du 20/06/2012

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

"Croissez, multipliez" et vous détruirez la vie sur terre
Dimanche 19 Novembre 2017

Les médias formatés relatent avec gourmandise que la Chine abandonne la politique de l’enfant unique, que l’Italie en panne de croissance démographique invente des incitations bancaires à procréer, que la Russie se dépeuple, que l’Allemagne compense sa faible natalité par une forte immigration et que la France conserve un taux satisfaisant de fécondité par femme.
Il est difficile de se réjouir à l’énoncé de ces constatations, ce que nous allons démontrer.
La surpopulation ne constitue pas un défi, une menace pour demain : c’est un fait déjà advenu.
Actuellement, les humains consomment en sept mois ce que la planète produit en une année.
Or, tout individu, quelle que soit sa nationalité, jouit du droit à la prospérité, à l’aisance, au confort, à la sécurité alimentaire, au bénéfice des commodités et des plaisirs.
Cet objectif n’est pas atteint et si les hommes épuisent déjà plus que la terre ne fournit en une année, que nombre de contemporains demeurent dans l’insuffisance. Il s’avère que nous sommes déjà trop abondants.
Si les sept milliards d’humains consommaient comme des Européens ou des Nord-Américains, ce à quoi ils aspirent légitimement, la planète ne serait plus viable et ne pourrait pas y pourvoir.

Lire la suite ...


Accédez au Diaporama Nature CVN en  cliquant sur l'image ci-dessous

Une série spéciale "Afrique du Sud" réalisée notre ami Daniel Crisman


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Le dernier ouvrage de notre Vice-président David Joly

 

Tous les détails concernant ce livre dans notre rubrique "La librairie CVN" et dans notre boutique en ligne.


Un nouvel essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Disponible dans notre boutique en ligne avec bien d'autres ouvrages passionnants à découvrir  !

(cliquez sur ce lien pour y accéder)

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


 

 

Dernières nouvelles...

16 novembre 2017
15 novembre 2017
11 novembre 2017
30 septembre 2017

Identification

05 Novembre
 2017

Manifestation à Aureil (87) pour l'abolition de la chasse à courre.

Voir appel en page d'accueil

 

08 Novembre
2017

du 8 au 10 Novembre : Colloque Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ?

Détails par ce lien
04 Novembre
2017

du 4 au 12 Novembre : La Convention Vie et Nature au salon Marjolaine à Vincennes.

Détails par ce lien

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...
La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54