• Cerisiers à fleur
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

La chasse, loisir d'essence fasciste
Dimanche 12 Avril 2020.

Tout chasseur n’est pas fasciste, mais la chasse est un loisir d’essence fasciste.
Par son rituel guerrier, son goût des armes à feu et de la violence, sa banalisation de l’acte de tuer, sa culture de « pas vu pas pris » et ses dérives de mafia rurale, la chasse dégage un bien mauvais parfum rance.
Certains décideurs, émules de Maurice PAPON, croient utile pour leurs petites carrières de complaire à la mafia rurale en flattant la chasse, autorisant les tirs de corvidés, les battues, l’ouverture toute l’année de la guerre sans honneur faite aux animaux et, plus révélateur encore, en cédant à la tentation d’ériger en nouvelle milice les porteurs de gros fusils.
N’a-t-on pas vu un préfet confier une mission d’auxiliaire de la gendarmerie aux chasseurs de sa circonscription administrative pour veiller à la sécurité des biens ?
Un autre préfet envisagea d’user des tueurs agréés de notre faune comme auxiliaire dans la répression des réfractaires au confinement sanitaire de ce printemps inédit.
Un militant naturaliste, qui avait été menacé de mort par des chasseurs tout récemment, s’est vu interpelé par ceux-ci exigeant sans droit, en total abus, à vérifier son attestation de sortie de son domicile.
Ailleurs, avec la lâche complicité des élus et des autorités très locales , des voyous de la chasse assassinent des loups, des lynx dans le Jura, des ours dans les Pyrénées, tirent des aigles.
Et le président de la république assure le monde de la chasse de son soutien docile, insultant ainsi le peuple français dont l’immense majorité condamne le loisir de mort.

Accédez au Diaporama Nature CVN en  cliquant sur l'image ci-dessous

Une  nouvelle série de photos réalisées par nos adhérent(e)s



 Du côté de la Librairie CVN


Un essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Disponible dans notre boutique en ligne avec bien d'autres ouvrages passionnants à découvrir  !

(cliquez sur ce lien pour y accéder)

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


 

 

Dernières nouvelles...

23 février 2020
26 janvier 2020

Identification

--
--
---/---
---/---l

 

--
 
.../...

 

--
 
 

 

Un court-métrage réalisé par Ivan BOUGNOUX : un réquisitoire aussi court qu'efficace contre la chasse.

Voir la vidéo...

 

 

La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54