• Paysage d'hiver
  • Libellule
  • Faucon
  • Chamois
  • b_abeille sur fleur de cerisier
  • Paysage d'Ecosse
  • cerf
  • slide11

Situation de l’ours Mischa - (Source AVES France)


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

Elisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, est mobilisée pour améliorer la prise en compte des conditions d’accueil de la faune sauvage captive.
Cela passe tout d’abord par la préparation d’un plan d’action qui sera présenté cet automne, conformément à la concertation en cours sur le bien-être animal de la faune sauvage dans les zoos, les cirques, les delphinariums ainsi que l’élevage des visons pour la fourrure, et qui associe représentants associatifs et socio-professionnels.
Cela passe aussi par l’action résolue sur le terrain concernant les situations sensibles de cette captivité. Alertée par les services de l’Etat et des ONG sur les conditions de détention de l’ours Mischa, utilisé dans des spectacles itinérants à travers la France, Elisabeth Borne a demandé à ce que tous les contrôles nécessaires soient menés.
Les services vétérinaires des départements du Loir-et-Cher et du Pas-de-calais, en coopération avec les équipes de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont donc conduit une série de contrôles successifs les 8 et 11 septembre 2019. Ils faisaient suite à un précédent contrôle déjà mené au printemps.
Ces contrôles ont permis de déterminer un certain nombre de manquements, en particulier concernant les infrastructures de captivité, mais aussi de constater certaines pathologies sur l’ours Mischa.

En conséquence, la ministre annonce trois mesures immédiates :
- En premier lieu, il est décidé l’interdiction administrative immédiate et définitive de la présentation au public de l’ours Mischa, qui ne pourra donc plus jamais être présenté dans le cadre de spectacles.
- Par ailleurs, des soins lui ont été administrés, et une mise en demeure est adressée aux propriétaires de les poursuivre et d’assurer un suivi vétérinaire approprié. Un nouveau contrôle des services vétérinaires de l’Etat interviendra d’ici 5 jours afin de le vérifier. Si les difficultés constatées devaient persister, une procédure de saisie de l’ours pourrait être engagée en lien avec le parquet.
- Enfin, les services de l’Etat sont d’ores et déjà mobilisés pour prévoir, si nécessaire, les possibilités d’un placement médicalisé de l’animal dans les plus brefs délais.

La lettre hebdomadaire

de Gérard CHAROLLOIS

Une lettre à Demeter .
Dimanche 05 Janvier 2020.

Chère déesse des récoltes et des champs, tes enfants sont devenus fous.
Consulte JUPITER, dieu des dieux, qui frappe ainsi ceux qu’il veut perdre.
Tes adeptes ont anéanti 80% des insectes, 40% des oiseaux, empoisonnent les sols, l’air et l’eau, transformant les campagnes en usines à céréales et à viande.
Tes enfants déprédateurs s’anéantissent eux-mêmes, victimes de leur hubris et il faut être sot comme un ministre pour s’imaginer faire de la démagogie en s’agenouillant devant le lobby de tes fidèles en voie d’extinction.
Nervis de sous-préfectures, petits hommes qui torturent l’animal, détruisent la nature, exploitent sans vergogne l’arbre, l’animal et l’homme, ne cherchez plus.
Celui qui, dans l’OISE, montre du doigt la chasse à courre et que vous violentez, espionnez, dénoncez : c’est moi...

Accédez au Diaporama Nature CVN en  cliquant sur l'image ci-dessous

Une  nouvelle série de photos réalisées par nos adhérent(e)s


 Les nouveautés de la Librairie CVN


Aurélien Barrau : Plus qu'une transition, il faut une révolution !

Aurélien Barrau : un membre de la communauté scientifique radicalement engagé dans la défense du vivant...


Un nouvel essai "révolutionnaire"de notre ami Pierre Jouventin

Disponible dans notre boutique en ligne avec bien d'autres ouvrages passionnants à découvrir  !

(cliquez sur ce lien pour y accéder)

Si l’homme n’était pas le sommet de l’évolution, contrairement à ce qu’il se raconte depuis 2 000 ans ? Il n’a pas su prévoir que l’accroissement de la population se ferait plus vite que celui des ressources alimentaires et n’a pas compris qu’il ne pouvait y avoir un développement infini dans un monde fini. Et si ce dont il est si fier et qui fait, paraît-il, sa supériorité sur l’animal – la raison, la culture, le langage et la morale – n’était pas une supériorité, mais une entrave… Si tous ces dons avaient été mal maîtrisés, détournés ?
Pourquoi, avec son intelligence, n’a-t-il pas su éviter la surpopulation et l’épuisement des ressources naturelles alors que les animaux se régulent depuis toujours ?
Une enquête sur notre espèce qui n’est pas idéologique, mais naturaliste.
Plus de détails et la présentation "vidéo" de l'auteur en cliquant sur ce lien.


 

 

Dernières nouvelles...

24 novembre 2019
13 novembre 2019
22 octobre 2019
28 septembre 2019
23 septembre 2019

Identification

01
Février 2020
Manifestation unitaire contre la chasse à Toulouse..
Détails par ce lien
--
 
.../...

 

La faune de Goetzenbruck et du Pays de Bitche : un magnifique document sur la vie sauvage...

...

Voir la vidéo...

 

Eloge du vivant : un diaporama de notre ami Daniel Crisman, administrateur de la Convention Vie et Nature
Cliquez ici pour découvrir la vidéo...
© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54