Soutien à Pierre RIGAUX


Communiqué de la Convention Vie et Nature du 09 Août 2017


La CONVENTION VIE ET NATURE exprime son soutien à Pierre RIGAUX, animateur de l'association CAP LOUP qui a été victime d'une agression brutale, primaire, typiquement agrocygénétique, lors d'une réunion dans l'AVEYRON au cours de laquelle des agriculteurs fulminaient contre la présence de quelques loups dans la région.
Jeté à terre et frappé au sol, le militant pro-loup a été insulté par ces individus grossiers, violents, dont les méthodes traduisent le niveau moral et intellectuel.
Les ennemis de la terre, soucieux d'aseptiser la nature, de mener une guerre d'extermination à l'encontre de toutes les espèces sous des prétextes mensongers usent ainsi, très habituellement, de ces violences physiques qui les mettent en dehors d'une société démocratique et de droit fondée sur la liberté des opinions, le pluralisme des valeurs et le respect d'autrui.
80% des Français souhaitent la protection du loup.
L'Etat indemnise généreusement les éleveurs victimes de prédation par les ours ou les loups, éleveurs qui en zone de montagne tirent 50% de leurs revenus des subventions publiques.
Bien sûr, l'éleveur pleure ses moutons lorsqu'ils sont très occasionnellement et très marginalement victimes d'une prédation naturelle, mais il ne les élève qu'en vue de l'égorgement dans les abattoirs et non comme animaux choyés de compagnie.
En fait, dans une mentalité que nous devons déplorer, archaïsme agrocynégétique, la nature est un mal, un adversaire à combattre et certains n'ont pas encore compris qu'elle ne menace l'humain que par sa disparition et non par sa luxuriance.
Ces hommes n'ont pas assimilé qu'il fallait de toute urgence muter et devenir des maîtres bienveillants et respectueux de ce que les scientifiques appellent la biodiversité.
Le loup participe de celle-ci et réjouissons-nous de son retour nonobstant les gesticulations des esprits rétrogrades.
La CONVENTION VIE ET NATURE dénonce l'arrêté interministériel du 17 juillet dernier permettant les tueries de quarante loups pour les douze mois à venir.
Deux ont déjà été tués.
En revanche, dans le même esprit d'objectivité, elle salue l'injonction faite par le ministre de la transition écologique Nicolas HULOT au préfet des LANDES de mettre en oeuvre les mesures de police nécessaires à la prévention du braconnage des petits oiseaux, pinsons, ortolans et autres, par quelques centaines de chasseurs piégeant ces passereaux dès la mi-août en vue de les engraisser et de les noyer dans l'alcool avant de les consommer.
Ces pratiques sont scandaleuses, indignes d'une société civilisée soucieuse de sauvegarder des populations d'oiseaux en voie d'effondrement de leurs effectifs.
Blâmons le ministre pour nos amis les loups et félicitons-le pour les ortolans.
Notre seul parti, notre patrie, notre conviction : la nature toujours.


Gérard  CHAROLLOIS

Commentaires  

# GERARD FABIANO 20-08-2017 13:11
JE DIT OUI AU LOUP
Répondre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

05 Novembre
 2017

Manifestation à Aureil (87) pour l'abolition de la chasse à courre.

Voir appel en page d'accueil

 

08 Novembre
2017

du 8 au 10 Novembre : Colloque Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ?

Détails par ce lien
04 Novembre
2017

du 4 au 12 Novembre : La Convention Vie et Nature au salon Marjolaine à Vincennes.

Détails par ce lien

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54