CHARLIE-HEBDO : mourir pour des idées ?


Communiqué de la Convention Vie et Nature du 06 Janvier 2018


Le mercredi 7 janvier 2015 à 11 heures, douze personnes étaient assassinées dans les locaux de l'hebdomadaire CHARLIE-HEBDO, victimes du fanatisme islamique.
CABU, TIGNOUS, VOLINSKI, HONORE, Bernard MARIS, nous ne vous oublions pas.
Beaucoup étaient nos amis, compagnons de combat pour la liberté, la défense du vivant, de l'empathie envers tous les êtres, pourfendeurs des obscurantismes et de la violence.
Nul ne devrait mourir pour des idées dans une société civilisée car le seul combat qui vaille est celui des arguments, des opinions confrontées les unes aux autres.
La liberté des uns ne s'arrête pas là où commence celle des autres.
Elle commence là où commence celle des autres.
Si d'autres ne pensent pas comme nous, nous  devons nous battre pour qu'ils puissent rester libres de penser ce qu'ils pensent.
Nos amis sont morts parce que des esprits égarés opposent des mitraillettes à des crayons et célèbrent la mort contre la vie.
D'aucuns diraient qu'ils ont accepté de mourir pour des idées ce qui est grand, noble, généreux, héroïque.
Non, ils voulaient vivre pour des idées car une idée saine, civilisatrice, généreuse, altruiste ne demande pas que l'on meurt pour elle, mais que l'on vive.
Nous ne les oublions pas et en leur mémoire, nous célébrerons la vie et la liberté, le goût de l'émancipation, la quête de la raison et les choix du coeur.
Tant qu'il y aura des esprits CHARLIE, il sera permis de ne pas désespérer de l'humain.
Ces faits douloureux rappellent toutefois que la civilisation est fragile et que les ténèbres et la haine rôdent dans les cerveaux de nos semblables.
De tels faits l'illustrent cruellement et exigent notre vigilance.
L'esprit CHARLIE, c'est choisir l'hédonisme altruiste contre la mortification, la bienveillance contre la haine de l'autre, les pensées qui libèrent contre celles qui soumettent et abaissent.
C'est opter pour l'amour de la vie et non le vertige de la mort.
L'hédonisme altruiste, c'est l'aspiration au bien pour soi passant par le bien d'autrui.

Gérard CHAROLLOIS

Commentaires  

# Mouise Lichel 09-01-2018 08:32
Euh…
Faudrait pas oublier que si c’est advenu, c’est à cause du changement total d’esprit de la publication après le décès de GéBé ! (& encore plus depuis les délires valesques sur Siné !)
& gare au dogmatisme, au manichéisme, etc.
C’est pas parce que je critique Charlie (1) que je ne condamne pas, évidemment, les assassins cinglés (qui, semble-t-il, ne connaissent rien au coran, sinon pour se bricoler des prétextes).
L.M.
————————
1. Arthur, Gébé, Reiser, etc., je les croisais il y a bientôt cinquante ans, je pense donc être à même de juger des changements de Charlie.
Répondre
# Doc Folamour 18-01-2018 15:15
Pour répondre à Mouise Lichel. Je crois que si "c'est" advenu, comme vous dites, c'est parce qui'il y a de plus en plus d'islamistes radicaux dans la population et que ceux-ci se sont trouvé un exutoire idéal. De fil en aiguille, on est venu à ne parler de Charlie que lorsqu'il s'agissait de souligner leurs prises de position contre l'islamisme, en oubliant du même coup leurs autres combats de toujours: l'écologie, l'anti-racisme, la dénonciation des puissants en général, et de multiples formes d'injustice. Ensuite, la connerie gagne tout simplement du terrain, à tel point que même des musulmans modérés sont persuadés que Charlie est "islamophobe", concept par ailleurs stupide, qui signifie qu'on ne devrait pas critiquer les dérives d'une certaine religion. Et pas mal de monde de souffler sur les braises de ce malentendu, notamment à l'extrême gauche et à l'extrême droite, ou chier sur Charlie est devenu un sport très pratiqué. On en est arrivé à faire croire que ce journal, qui a toujours défendu les sans papiers et les immigrés, serait un journal raciste. Il n'y a rien de plus faux. C'est une manipulation éhontée.
Répondre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

13 Octobre 2018
 

A Paris, place de la République manifestation unitaire contre la chasse...

Détails par ce lien

 

06 Octobre
2018

A Clermont-Ferrand conférence de Gérard Charollois : Contre la chasse. Salle Georges Conchon  7 rue Leo Lagrange.

Organisé par la Griffe

 

-- ----
2018

---/---

---/---

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54