Chasse : on ne le sait pas assez...

Citoyens, le saviez-vous ?

Selon le Président Hollande, "l'équilibre de nos territoires" dépend des chasseurs ! Rien de moins. C'est parce-qu'ils sont chasseurs qu'ils connaissent les milieux naturels et contribuent à l'activité et à l'emploi dans les zones rurales !

La majorité des non-chasseurs qui occupent les campagnes feraient mieux d'évacuer...Les naturalistes, ornithologues, et autres amateurs n'ont qu'à aller se rhabiller.
Le Président Hollande rend hommage au rôle des chasseurs pour "la préservation de la faune sauvage". C'est bien connu : rien de tel que de tuer un maximum d'animaux pour garantir leur survie !

Et toujours selon lui, c'est "la vitalité des territoires ruraux" qui est assurée grâce à l'action des chasseurs. Donc, sans chasse, pas de vie ? Sans doute, le ballet des ambulances et gendarmes qui ponctuent les innombrables accidents de chasse anime-t-il, en effet, les campagnes. Et la mitraille contribue à vivifier le pas des promeneurs inconscients qui se seraient égarés dans la nature.

Mais tout de même, de là à assurer que le Premier ministre, et le Président lui-même, doivent confier aux chasseurs (pas aux ruraux, parce-qu'ils habitent dans la nature ; pas aux spécialistes, parce-qu'ils étudient les animaux et leur habitat ; non, aux chasseurs, en tant que chasseurs !) le rôle de "favoriser l'égalité des territoires et promouvoir la ruralité"...!

Alors, citoyens défenseurs des animaux, fallait-il vraiment voter de façon traditionnelle ?

Jean-Michel GUERRIER,
Administrateur CVN

Ajouter un Commentaire


21
mars 2020
A Namur, Belgique  Manifestation contre la chasse : 11h - Place des Célestines
Voir page d'accueil

 

--
 
.../...

 

--
 
 

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54