Actions

Pour des cirques sans animaux !

Fidèle à ses options biocentristes, La Convention Vie et Nature lutte également contre l'enfer circassien infligé aux animaux. C'est un tendance qui se confirme : de plus en plus de communes en France rejettent les cirques qui proposent des spectacles avec des animaux dressés. Notre ami Martial Mouqueron, administrateur de la CVN, qui a participé à une campagne de sensibilisation à Amiens les 9 et 11 novembre nous livre son témoignage.

 Le 9 novembre : 20 manifestants pour le 1er des deux rassemblements organisés par le collectif "Amiens pour les animaux" à l'occasion de la venue du cirque Arlette Gruss à Amiens.
Un grand merci à tout ceux qui ont bravé le froid durant 1 heure afin d'exprimer de la manière la plus pacifique qui soit par des visuels aux messages explicites, leur opposition à l'exploitation et la souffrance des animaux dans les cirques en France !
Et ainsi exiger que notre pays rejoigne par le biais d'une loi la liste de plus en plus longue des pays en Europe et dans le monde ayant pris position en faveur de l'éthique et de la civilisation.
Manifestation déclarée auprès de la préfecture dans les délais légaux, donc présence sur place d'un représentant des Renseignements Territoriaux afin d'assurer la sécurité de l'événement.
Environ 300 tracts ont été distribués auprès des personnes venues assister à la représentation de 19h30.
Notre mobilisation paya, puisque deux spectateurs se ravisèrent, convaincus de la justesse de notre combat après avoir lu le tract en question : magnifique, merveilleux !
Sans oublier le soutien d'automobilistes, passant juste derrière nous, par des coups de klaxons et des pouces en l'air.

Le 11 novembre : Une dizaine de manifestant(e)s cet après - midi pour le second rassemblement du collectif "Amiens pour les animaux" au parc de la Hotoie à l'occasion de la venue du cirque "Arlette Gruss";
Moins nombreux(ses) que vendredi, certes, mais toujours aussi déterminé(es) à réclamer une loi interdisant l'exploitation et la maltraitance des animaux dans les cirques en France.
En tout état de cause, notre présence n'a une nouvelle fois pas laissé indifférent : échanges constructifs et enrichissants, notamment avec un homme ouvert sur la question et ancien élève de l'école de cirque locale.
Il y eut bien évidemment les réflexions habituelles, d'une stupidité abyssale comme " Vaut mieux qu'ils soient en cage plutôt qu'abattus pour être mangés !" , "Vous feriez mieux d'aller dans les abattoirs, bande de guignols !" ( un classique dans les manifestations animalistes ! ) ou bien "Je vais au cirque justement parce qu'il y a des animaux ( accompagné d'un rire moqueur ).
Mais le pire restait à venir, avec des propos abjects exprimés en public et en présence d'un élu local par le dresseur de rats ( si si, cela existe !) du cirque lors de son numéro : "Si vous voulez trouver des rats, il vous suffit d'aller dans les quartiers Nord !"
Pour info, ces quartiers regroupent une importante population d'origine immigrée.
 La connotation raciste de ces propos était claire.
Ulcéré, l'élu local présent à ce moment là a exigé immédiatement des excuses publiques de la direction du cirque suite à ces faits d'une extrême gravité.
Heureusement, reste le meilleur pour la fin, à employer au conditionnel, puisqu'il ne s'agit que d'un projet pour l'instant.
Selon le représentant de la police nationale présent sur place, le cirque arrêterait totalement les numéros avec animaux sauvages dès l'année prochaine, en 2020.
Ce sera une une belle avancée et une belle victoire.
A confirmer !
Pour conclure un grand merci à toutes les personnes venues braver le froid durant les 2 rassemblements afin de manifester en faveur d'une cause noble, l'éthique animale.

Martial Mouqueron - Administrateur de la Convention Vie et Nature

 

 

22
Février 2020
A Strasbourg, Manifestation contre l'expérimentation animale.
Voir page d'accueil

 

--
 
.../...

 

--
 
 

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54