La lettre ouverte de Brigitte Bardot à Ségolène Royale

Une nouvelle fois la ministre Royale qui prétend se préoccuper de biodiversité a fait le choix de la destruction : par arrêtés pris l2 2 juillet dernier, la soi-disant ministre de l'écologie vient une nouvelle fois d'autoriser le tir de 36 loups en France, cédant ainsi aux pressions des éleveurs et des chasseurs. Attitude irresponsable et vaine qui n'apportera aucune voix à l'actuel exécutif aux prochains scrutins (quels qu'ils soient !) et ne résoudra en rien le problème posé. La Convention Vie et Nature a exprimé son indignation par communiqué du 2 Juillet (voir par ce lien). Aujourd'hui, c'est au tour de Brigitte Bardot de manifester sa colère et son inquiétude par une virulente lettre ouverte dont nous ne pouvons qu'approuver les termes ...

Lettre ouverte à Ségolène Royal

Madame la Ministre,

Encore une fois, je suis sidérée par votre capacité de nuisance, votre politique désastreuse en terme de préservation de la biodiversité, votre allégeance au monde de la chasse et de l’élevage… comment pouvez-vous être une telle catastrophe écologique ?

Les arrêtés que vous venez de prendre pour faciliter le tir aux loups, espèce protégée très peu présente en France, montre une fois de plus, une fois de trop, que votre vision de la « gestion » passe par les armes et la destruction.

Ma Fondation tente, en vain, depuis des mois de vous présenter les expérimentations menées pour protéger les troupeaux d’éventuelles attaques de loups. Le collectif Cap Loup, dont ma Fondation est membre, essuie le même refus de dialogue, le même mépris, mais vous ouvrez votre porte aux lobbies de ceux pour qui la nature doit être sacrifiée. Autoriser les tirs sur une espèce protégée, au cœur des parcs nationaux, est une honte, un scandale !

Plutôt qu’armer les chasseurs et les éleveurs, vous feriez mieux de prendre des mesures utiles, qui relèvent de vos compétences, comme abolir la chasse à courre, le déterrage et toutes ces pratiques barbares, interdire l’exploitation des animaux dans les cirques, delphinariums et autres lieux où l’animal est réduit à l’esclavage, supprimer la liste des « nuisibles » et reconnaître à l’animal sauvage le caractère d’être sensible… S’il fallait établir la liste des espèces nuisibles, la nôtre serait en tête et vous en seriez la Reine !

Madame la Ministre, annulez ces arrêtés lâches et écoutez, enfin, les arguments de ceux qui agissent pour la préservation de la biodiversité, la cohabitation des espèces sauvages et du pastoralisme.

Assumez avec courage et impartialité le poste capital qui vous est imparti et pour lequel vous manquez, hélas, de compétence…

Brigitte Bardot


23
Juillet  2022
Manifestation contre la corrida à Bayonne
Voir l'évènement Facebook

 

 

 

--
---

---/---

---/---

 

--
--

---/---

---/---

 

© 2020 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB 54