L'assemblée nationale rejette toute amélioration de la condition animale

Les débats autour de l'article 13 du projet de loi issu des états généraux de l'Alimentation se sont achevés à l'Assemblée Nationale sans qu'aucun amendement destiné à améliorer les sort des animaux d'élevage ne soit voté. Un bilan atterrant, une majorité de députés incapable de se soustraire aux exigences des filières agricoles productivistes et qui se soucie comme d'une guigne de la souffrance animale ...

En résumé :

 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction des cages pour les poules pondeuses. Les oiseaux resteront dans des cages.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction des cages pour les lapins. Les lapins resteront dans des cages.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de broyer les poussins mâles et les canetons femelles. On continuera de broyer des individus vivants.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de limiter la durée de transport d’animaux vivants.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’encadrement de la durée de transport maritime d’animaux vivants.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction des fermes-usines. Les animaux peuvent continuer à être entassés toujours plus nombreux dans les élevages.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de l’étourdissement des volailles par électronarcose. Les animaux peuvent continuer à hurler de douleur.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de l’étourdissement des cochons au dioxyde de carbone, ils peuvent donc continuer à suffoquer dans la peur.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de castrer à vif les porcelets. Les cochons peuvent donc continuer à hurler de douleur.
 La majorité des députés ont voté CONTRE la mise en place du Contrôle-Vidéo. L'assemblée nationale préserve l’opacité des abattoirs.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l’interdiction de l’abattage sans étourdissement préalable. Les animaux pourront donc être égorgés en pleine conscience.
 La majorité des députés ont voté CONTRE l'utilisation du sexage in ovo pour la filière ponte. On continue donc de faire naitre des individus pour les broyer vivants.

Le détail des débats concernant l'article 13 par ce lien

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

13 Octobre 2018
 

A Paris, place de la République manifestation unitaire contre la chasse...

Détails par ce lien

 

06 Octobre
2018

A Clermont-Ferrand conférence de Gérard Charollois : Contre la chasse. Salle Georges Conchon  7 rue Leo Lagrange.

Organisé par la Griffe

 

-- ----
2018

---/---

---/---

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54