Moi, président des délinquants

La seule chose naturelle chez le chasseur : la classe

 


 Par David Joly - Vice-Président de la Convention Vie et Nature


Voilà quelques semaines, face à l'engagement de Nicolas Sarkozy d’accorder au monde cynégétique les postes clefs au sein des commissions d’environnement en cas de succès aux prochaines élections régionales (ce qui promet une éradication de masse de la faune sauvage), François Hollande fut traversé par un éclair de génie : devenir le premier président de la République à accorder une interview au Chasseur français, le magazine des amoureux de la mort-loisir et de la nature sanguinolente.

Interview dont le but était, bien entendu, de déclarer sa flamme à ce potentiel électorat comptant plus que tout aux yeux des deux plus gros partis politiques français. Car, dans l’un comme dans l’autre, on a beau sortir de l’ENA, de Polytechnique ou de Sciences Po, on ne se fait pas moins enfumer par les chiffres bidons ânonnés chaque année par la fédération nationale de chasse qui, depuis une décennie, nous ressasse ses 1,3 million d’adhérents qui ne sont, en réalité, plus que 800 000 aujourd’hui. Une chute d’effectif déjà vertigineuse et qui, pourtant, continue de s’amplifier.

 Ce 9 novembre 2015, Allain Bougrain-Dubourg et quelques autres militants de la LPO nous ont rappelé, bien malgré eux, la nature profonde de ces courtisés : des individus d’une extrême violence qui, lorsque l’occasion se présente, assouvissent leurs pulsions primaires sur des militants qui étaient là pour faire respecter les lois de la République, en l’occurrence empêcher le braconnage des pinsons.

Parce que les lois de la République, les représentants successifs de l’État depuis 40 ans s’essuient allégrement les pieds dessus en fermant les yeux sur les actes illégaux proférés par les braconniers, hier envers les tourterelles, aujourd’hui envers les ortolans et les pinsons, donnant même des directives de non-intervention et créant ainsi des zones de non-droit. Adieu République une et indivisible…

Bien sûr, les médiocres au pouvoir vont faire l’effort de mimer l’outrance : la ministre de la destruction de l’Environnement, Ségolène Royal, assure devant les médias qu’elle appuiera le dépôt de plainte des militants agressés qui « sont au service de l’intérêt général ». On n’aurait pas dit mieux : s’opposer à la destruction d’espèces protégées, comme le fait la LPO et son charismatique Président (celui-ci mérite la majuscule), relève bien de l’intérêt général. Nous vous laissons donc en déduire de quoi relève la complicité de destruction d’espèces protégées, en l’occurrence le loup, à laquelle se livre le gouvernement actuel.

Et tradition oblige, les délinquants en puissance du moment étant basés dans les Landes, ils peuvent compter sur la fange de la presse quotidienne régionale (comprenez Sud Ouest) pour tenter de donner une légitimité à leurs agressions physiques qui ne seraient que la juste réponse à une violation de domicile (par domicile, entendez non pas une habitation mais un terrain où est installé du matériel illégal : des pièges à pinsons).

Il est donc définitivement une seule chasse recevable dans cette société du 21ème siècle : la chasse d’eau qui évacuera l’ensemble de ces pratiques d’arriérés, néfastes au vivant, et qui emmènera par la même occasion les incompétents et irresponsables carriéristes avides de pouvoir.

 DJ

 

Commentaires  

# Lesecq 11-11-2015 22:58
Je pense malheureusement qu'il faudra encore attendre 2 ou 3 siècles avant de sortir du moyen âge pour les animaux et encore, au moyen âge, ils n'étaient pas tués en si grand nombre. L'homme aura disparu, les animaux resteront ce qui prouve leur intelligence.
Répondre
# Quievreux 12-01-2016 16:25
Et en plus le Président des déliquants s'affiche aux corridas! Pauvre France, j'ai bien peur pour vous!
Répondre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

05 Novembre
 2017

Manifestation à Aureil (87) pour l'abolition de la chasse à courre.

Voir appel en page d'accueil

 

08 Novembre
2017

du 8 au 10 Novembre : Colloque Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ?

Détails par ce lien
04 Novembre
2017

du 4 au 12 Novembre : La Convention Vie et Nature au salon Marjolaine à Vincennes.

Détails par ce lien

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54