Retour de la manif anti-chasse.


Pierre Jouventin

Le point de vue de Pierre Jouventin

Ancien Directeur de recherche au C.N.R.S. en éthologie des oiseaux et mammifères

Ancien Directeur de laboratoire C.N.R.S. d’écologie situé dans une Réserve Nationale de Chasse


Le Conseil Economique, Social et Environnemental se réunissait en présence du Premier Ministre et du Ministre de l’Ecologie. La Fédération Nationale de Chasse était invitée mais pas les associations de la cause animale. L’après-midi du 21 septembre, était organisée par la Convention-Vie-Nature et Animavie,, juste en face devant le Musée Guimet, une manifestation anti-chasse ouverte à toutes les associations amies. L214 et Droits de Animaux étaient là, ainsi que des représentants -souvent jeunes- de bien d’autres groupes de défense de la nature et de l’animal (Fondation Brigitte Bardot,  Libération Animale, Végétariens, Vegans, etc...). Les slogans étaient si audibles en face qu’ils ont attiré un Directeur du WWF et la Directrice de cabinet du Ministre de l’Ecologie qui sont venus écouter le remarquable discours du Président de CVN, Gérard Charollois, parmi d’autres interventions. D’après les échos, le gouvernement se serait ému de la forte recrudescence des accidents de chasse alors que l’âge moyen des chasseurs a atteint celui d’un retraité, que nous sommes le pays d’Europe où le nombre de jours de chasse et d’espèces chassables est de loin le plus élevé, le dimanche étant le jour où plus de la moitié des accidents de chasse se produisent…

Que peut-on, sans complaisance, établir comme bilan de cette manifestation unitaire ? J’ai évalué les participants à 3-400 et bien que ce soient pour la plupart des petites associations, elles prenaient conscience de leur force puisque c’était la première manifestation anti-chasse d’envergure. Les plus grandes associations fortes de plusieurs milliers de membres comme la SPA, la LPO et l’ASPAS auraient, parait-il, préféré ne pas participer car elles veulent réformer la chasse et non l’abolir. A mon humble avis, les deux points de vue ne sont pas inconciliables puisque le premier pas peut aboutir au second et que la CVN n’est pas sectaire… Il faudra en tenir compte dans l’avenir car une manif complétement unitaire réunirait plusieurs milliers de participants et ne pourrait être ignorée des médias. Comme l’a rappelé Gérard Charollois, le talon d’Achille de la cause animale est justement l’émiettement des actions face à la Fédération Nationale de Chasse créée en 1941 sous Pétain à laquelle doit adhérer et cotiser tout chasseur… D’où son action de lobbying impressionnante, puisqu’en représentant 2% des français, le Groupe Chasse de l’Assemblée Nationale regroupe trois fois plus de députés que n’importe quel autre groupe parlementaire, qu’elle a obtenu ces deux dernières années plus d’avantages pour les chasseurs que jamais auparavant de l’UMP comme du PS-Verts… Rappelons, par exemple, que les Fédérations de chasse ont passé des conventions avec l’Education Nationale et enseignent aux enfants des écoles et collèges comment protéger la nature et la faune !

Il y a donc une infime minorité qui dicte sa loi alors que les sondages montrent que la majorité de nos compatriotes ne soutient pas les abus de pouvoir des chasseurs, souhaite la transformation de la corrida en course à la cocarde, la suppression de la chasse à courre et autres anachronismes qui nous placent en queue des nations européennes en matière de droit des animaux. Quel autre pays industrialisé possède un député vert comme José Bové et un Directeur de Parc National comme celui des Cévennes qui ont obtenu des battues au loup pour défendre les moutons présentés comme garants de la biodiversité, alors qu’en Espagne et en Italie, les bergers s’en accommodent depuis toujours et qu’en France, ils sont largement indemnisés des dommages ? Le pays, qui se veut celui des droits de l’homme, parviendra-t-il un jour à les concilier avec ceux de l’animal ? Quel gouvernement sera capable d’écouter l’énorme majorité des citoyens qui réclame le dimanche sans chasse et l’interdiction de nourrissage par les chasseurs des sangliers qui les débordent après avoir été croisés avec des cochons ?

Dr Pierre Jouventin


Commentaires  

# Antonpew 03-10-2013 09:02
quand vous avez un ministre nommé à l'écologie qui est pro chasse,pro-corrida...
quand vous avez un ministre de l'intérieur pro-corrida qui met les moyens de sa fonction en opposition aux défenseurs des animaux..
que pouvons nous espérer de ce gouvernement?? et je ne parlerai pas des précédents!!
Répondre
# Renaut 20-10-2013 19:25
Merci à Pierre Jouventin pour ce compte-rendu... Il est le seul ?

Si je peux me permettre de donner quelques conseils aux multiples non chasseurs et victimes des dangers et menaces des tueurs d'animaux (fussent-ils des écureuils) :
- 1 : ne vous laissez surtout pas déstabiliser par une faine autorité, déguisée en arrogance.
- 2 : méfiez-vous quand même, car "ils" sont armés... et pas vous. En plus, "ils" deviennent très vite agressifs, si on les dérange soi-disant dans leurs actions de tuerie organisée (ou solitaire).
- 3 : la présence d'un appareil photographique (et de jumelles) les intimide assez efficacement.
- 4 : les téléphones portables ont pris le relais des voitures et du coup, quelques uns en petites motos se déplacent rapidement et efficacement pour les renseigner de présences et passages de gibier !

Alors, il est où le loup (ou n'importe quelle autre espèce vivante "bonne" à tuer) ?

Alors, peu m'importe que tel ou tel Ministre soit pour la chasse, la corrida, la chasse à courre, etc., il s'agit juste de faire respecter le Vivant ! Et sans tomber dans une séduction politicarde qui n'a vraiment rein à voir avec le respect du Vivant, fut-il animal... et même humain.
Répondre
# CAROL 06-01-2017 17:55
les morts a la chasse ne sont pas aussi élevés que ce de l'automobile loin s'en faut et dieu merci. On interdit pas pour cela aux gens de circuler ou de passer leur permis. Des un envers les autres les plus outranciers sont quand même les antis-chasse . D'autre part en période hivernale le dimanche par -10° ou sous la pluie dehors avec mes chiens je ne croise aucun amoureux de la nature. Pour finir je vous serais gré d'être poli et non pas outrancier dans vos propos et reconnaitre que nous avons autant que vous le droit d'exister et pratiquer notre passion.
Je vous remercie de m'avoir lu / Cordialement
Carol francis chasseur et fiers de l'être.
Répondre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

05 Novembre
 2017

Manifestation à Aureil (87) pour l'abolition de la chasse à courre.

Voir appel en page d'accueil

 

08 Novembre
2017

du 8 au 10 Novembre : Colloque Les Etudes Animales Sont-Elles Bonnes A Penser ?

Détails par ce lien
04 Novembre
2017

du 4 au 12 Novembre : La Convention Vie et Nature au salon Marjolaine à Vincennes.

Détails par ce lien

 

© 2016 ecologie-radicale.org Tous droits réservés. Conception du site internet Agence WEB54